Tinder date

En temps de confinement on se retrouve parfois sur tinder ; à cause de l’ennui, de l’envie… Voici mon histoire d’un samedi anodin sur cette plateforme de rencontres.

Je match avec un américain, ah tiens je ne savais pas qu’on pouvait matcher partout dans le monde maintenant. Il me dit rapidement que c’est sa première fois sur tinder et que mon profil lui a tout de suite plu. Après quelques messages pleins de confiance et d’entrain je lui donne mon WhatsApp… Parce que tinder “ça beug”. On se parle et on a un gros point commun l’art, la créativité, et bien évidemment le célibat en confinement. 

Il me demande mon Instagram, puis on se like des photos histoire de dire ce qu’on approuve chez l’autre. Il me met en confiance absolue “j’aime voir ce qui te plait dans mes photos, c’est un échange d’artistes, c’est cool”

Je lui échange une photo du soleil sur ma face sur mon lit, une photo très simple, il me répond que le matin dans son lit le soleil s’allonge sur son corps et m’envoie une photo très dénudée inattendue mais sans organes génitaux. Puis on continue à parler de tout et de rien, entre autre sur mon instagram il a pu apercevoir que je ne m’épile pas et ça a tout l’air de lui plaire (venant d’une femme cis). Je lui dis que je dois quitter la conversation pour regarder une série que j’attends depuis longtemps et il me répond “à plus tard…”.

Arrivée à l’épisode 4 de ma série il me demande ce que je fais, et je comprends vite qu’il est arrivé au moment de se coucher pour lui et qu’il voudrait qu’on se dévoile un peu plus… Je coupe ma série et joue le jeu, je lui fais confiance, il me paraît très respectueux.

Il est minuit je lui envoie une photo plutôt invitante ou je fais un clin d’œil un doigt sur ma langue. Il me répond “j’aime que tu aies tes doigts dans ta bouche pour moi”, bon et bien il s’approprie cette photo de manière très sexuelle mais pourquoi pas, tout de suite il me dit qu’il lisait jusqu’à présent un livre, suivi d’une photo de lui complètement dénudé avec le livre, posé sur son sexe donc caché.

De là les photos se poursuivent de plus en plus chaudes et dénudées, soudain une dick pic inattendue, et puis merde on y est, je lui réponds souvent juste des photos de ma langue humide “t’es vraiment mignonne”, “tu me fais vraiment durcir”, je me rends compte qu’on est en plein sexto, chose que je n’avais pas vécu depuis ma tendre adolescence. 

Son sexe est de plus en plus omniprésent autant dans les photos qu’il envoie que dans les messages qu’il m’envoie, je reste artistique et lui envoie des bouts de mon corps dans mes draps, un sein, ma langue, ma bave, auxquels il répond “j’aimerais tellement te baiser”. Il me répond soudainement une vidéo qui me fait complètement virer de bord dans l’envie. Ses doigts placés en “V” sont devant sa bouche et il se lèche avec beaucoup d’intensité, je devine un cunilingus, les bruits qui appartiennent à cette vidéo s’émoustillent autant que l’intensité qu’il y pratique, je décide de la regarder en boucle pour me faire venir. Émoustillée par la possibilité que mon sexe soit posé où ses doigts le sont, je viens, puis je décide de lui dire, l’idée de ma jouissance l’excites et il m’envoie une photo de son sex qui vient aussi, beaucoup. Hum, nous nous calmons, nous sommes venus.

Il envoie alors “Honnêtement j’espère plus qu’autre chose que nous avons partagé ensemble une énergie pure et que demain tu te réveilles inspirée pour créer de l’art et plein de belles choses. J’aime le sexe mais bien plus que cela, j’espère que cette entrevue t’inspirera à être la plus magnifique des personnes qui peut créer des choses splendides” – cela me semble intense mais respectueux. Je me dis “à demain” mais je ne lui réponds pas. 

Le lendemain je lui envoie une photo presque nue pour sa nouvelle journée auquel il répond “Profite – prends soin de toi” … Flûte je ne m’attendais pas à ça… Le temps a passé et puis je me suis rendu compte que je venais de vivre un coup d’un soir digital, en vérifiant mon Instagram, il ne me suivait plus, en lui posant des questions anodines sur WhatsApp je me rends compte qu’il ne répond plus avec autant d’enthousiasme. Ah tiens, la quarantaine a suscité en moi encore de nouvelle attentes impossibles, je me suis encore fait niquer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star