Imagination productive

Cinquième semaine de confinement. Mon corps n’est qu’excitation. J’ai vu tous les films d’Erika Lust, épuisé tout le contenu « female friendly » de Pornhub, lu toutes les nouvelles érotiques en ligne. J’essaye de contrôler mes pics de libido à 15h de l’après midi en prétextant des siestes pour m’enfermer dans ma chambre et me laisser aller à des plaisirs solitaires.

Une réponse à cet ennui? Mon imagination.
Alors, je me lance et j’imagine.

Un voyage, du soleil, il fait chaud. Premier soir, on découvre la ville, l’ambiance, les bars, les corps qui s’échauffent en dansant. On est un peu défoncé, l’alcool et la chaleur me montent à la tête. Mais je suis bien, je suis libre, complètement désinhibée. Arrivés dans l’appartement loué pour l’occasion, j’ai envie de lui sauter dessus. J’allume la musique. Je me sens sexy, il m’excite et je compte bien lui montrer. Je nous sers un dernier verre et le tire dans la chambre. Je l’assois sur le lit et entreprends un petit striptease en me déhanchant devant lui. Les basses résonnent dans ma tête et rebondissent sur mes fesses. Plus de top, plus de pantalon, je ne suis plus que dentelles. Je peux percevoir son excitation dans son pantalon. Il ne parle plus. J’ai envie de contrôler. Je m’assois sur lui, je retire son tee shirt, je le sens dur entre mes cuisses. Je glisse entre ses jambes pour retirer ses jeans. Je caresse son pénis en le regardant droit dans les yeux, et essaye de soutenir son regard, mais je pourrais m’effondrer d’excitation! J’ai faim de lui. C’est lui qui craque le premier et retire son caleçon. Alors je le prends tout entier dans ma bouche, et fuck que c’est bon. Je sens sa tête basculer en arrière, il gémit de plaisir. Je lui donne ma meilleure fellation, elle me donne presque autant de plaisir. Mais ça ne peut pas se finir comme ça alors que mon sexe brûle d’envie de le sentir en moi. Je me redresse et le pousse sur le lit. Je retire ma culotte et viens le rejoindre dans les draps. Je m’assois sur lui et enfin… enfin il est en moi. Ses mains me caressent et s’attardent sur mes seins pendant que je fais des va et viens sur son corps. Il me tire vers lui pour passer sa langue sur la pointe de mes tétons durcis. Je suis comblée de plaisir, tous mes sens sont en éveil, je le sens si fort, j’en veux encore plus… Ma bouche à son oreille le supplie entre deux jouissements de s’occuper de mes fesses. Une fessée, puis deux, il sait combien j’aime ce mélange de contrôle. J’aime le sentir se contracter en moi pour se retenir de jouir. J’aime entendre nos corps, nos gémissements de plaisir. Plus rien ne compte, plus rien n’existe. Nous sommes à l’autre bout du monde, tant pis pour les voisins. Finalement, il se retire et m’accompagne sur le ventre. Mais il prend son temps, assez pour que je puisse discrètement observer son corps, son sexe excité et son regard féroce. Il saisit mes hanches pour me tirer vers lui et glisse ses doigts en moi. Je sens son souffle dans le bas de mon dos, il embrasse et mord un peu ma peau, attentif à chacune de mes réactions. J’adore cette petite douleur sur mes fesses déjà rougie par ses mains. Puis, il me pénètre, si bien, si fort. Je suis trempée, je jouis encore, je m’accroche à tout ce que je trouve autour de moi. J’imagine ses yeux qui me dévorent tout entière. C’est un plaisir tellement différent. Tu sais, quand l’orgasme est si proche, quand il veut tout à la fois, mes seins, mes fesses, ma bouche… Quand il veut jouir mais se retenir. Je suis cambrée à la merci de ses coups de reins qui s’intensifient et je ne m’arrête plus de jouir. Je reconnais ces trois derniers mouvements qui m’indiquent qu’il va jouir, enfin je le sens venir en moi et ça me remplit de plaisir. Il y a toujours les minutes qui suivent où je veux qu’il reste en moi encore un peu, où j’espère encore que son sexe va à nouveau se durcir et se gorger de plaisir. Un peu de patience avant le deuxième round…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star