Mon premier lub

Texte : Lux Inanna – Illustration @tshokrodile 

Ce soir, ça fait 1 semaine et demi que je n’ai pas eu d’orgasme…c’est long. Je suis dans ma s’maine, j’ai pas pris le temps de m’en occuper, pis, mon chum ne voulait pas me toucher.

Ce soir, j’ai envie de venir, j’en ai besoin.

On finit de souper, je lui demande… Tu fais quoi de ta soirée?

J’ai envie de rien faire, pas de regarder la télé, pas de jouer à des jeux de société, pas de jouer de la musique…rien.

On pourrait se toucher, hier tu m’as dit qu’aujourd’hui ça pourrait se faire…! Accompagné d’un petit sourire coquin.

Ouin…on pourrait…!

Pire réponse ever, si c’est pour être mal baisée, j’préfère biiiien plus m’en occuper!

Laisse faire, t’as pas l’air d’avoir envie, j’vais regarder mon documentaire pis, vas jouer à tes jeux.

…La vie en confinement en couple, c’est pas vraiment comme on se l’imagine! Les gens qui disaient qu’il y aurait plein de baby-covid…j’attends d’voir!

Bref, je mets mon plan en action, je prends mon ordi, j’enlève mes sweat pants et hop! dans mon lit à 20h00 avec Erika Lust…le pied!

Finalement, je me balade sur Histoires Impudiques et je trouve mon bonheur, des histoires érotiques, mes doigts, mes sex toys, c’est la perfection à l’état pur.

Je commence ma lecture en me caressant tranquillement les seins à travers mon chandail, puis les tétons en baissant ma bretelle et en la coinçant sous mon sein. Je me lèche les doigts, mes seins durcissent sous mon toucher et ça m’excite. Je descends ma main gauche vers ma vulve et frôle mon clitoris avec mes doigts. J’appuie dessus de manière circulaire et j’essaye de glisser mes doigts à l’intérieur de ma vulve… je ne suis pas encore assez mouillée pour que ce soit agréable. C’est vrai que j’aimerais avoir la langue et les lèvres de quelqu’un sur ma vulve qui me lèche et m’engloutit, il me faut du lubrifiant! Je pense à ça, ça marche un peu mais…je ne peux plus attendre, je veux être mouillée, tout de suite.

Je prends les choses en main, je me lève pour aller laver mes sex toys et enlever ma diva cup. J’ai les fesses et la vulve à l’air, les seins qui débordent de ma camisole et je cours à la salle de bain mes deux sex toys dans les mains, c’est beau!… Si seulement il pouvait avoir envie d’aller aux toilettes, me voir comme ça et me baiser fort là, sur place, dans la cuisine…Bof, c’est peine perdue, fais-toi l’amour, il ne mérite pas ta vulve enflée et mouillée.

De retour dans ma chambre j’ouvre le lubrifiant, je m’en mets sur les doigts et ça m’excite. Je descends ma main gauche tout le long de mon corps, je frôle mes poils et je décide de m’aventurer par en arrière. J’y suis déjà allée, mais jamais vraiment. Ce soir, c’est mon soir! J’suis game! J’étale le lubrifiant, c’est froid, c’est bon, ça glisse. Je pénètre un doigt dans mon anus tranquillement et ça fait du bien, je sens déjà mes tétons se durcir et ma vulve chauffer. Je continue, je l’enfonce plus loin et je le ressors. C’est pas mal du tout ce lubrifiant, ça marche à merveille… J’peux pas croire que j’ai attendu aussi longtemps! Je me caresse tout autour de l’anus de manière circulaire et je pénètre un doigt, je répète l’action, tout en continuant de scroller sur la page des anecdotes. Il me faut de la stimulation clitoridienne, je n’en peux plus, ma vulve est en feu. J’ouvre une longue nouvelle, je me mets du lubrifiant sur la main droite et j’y vais. Je commence par me caresser le clitoris doucement mais j’ai besoin d’un toucher plus vigoureux. Je fais des vas et viens avec mes doigts sur ma vulve, en prenant bien soin d’enfoncer un doigt dans mon anus en même temps. Les deux en même temps, c’est magique! Je continue avec ma main gauche mais je remonte ma main droite et je joue avec mes mamelons durs. Ils sont tellement beaux et excités ils mériteraient de se faire mordre, je les pince très fort et je redescends vers mon clitoris. La fin est proche, cette stimulation constante par derrière m’impressionne, je n’ai jamais eu une sensation telle. Finalement, la jouissance m’atteint, je me cambre, je sens la sensation traverser mon corps tout entier jusque dans mes cheveux… et je retombe.

Wow! Je reprends mes esprits, je me lève, je vais prendre une douche. Je retourne dans mon lit et je décide de vous partager ce moment, une tisane à la main… je réfléchis, je porte mes doigts sur ma lèvre supérieure, ils sentent encore mon odeur.

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star