Une addiction ? Voyons…

Texte : Mélissa
Illustration : Sena

Une addiction au sexe ? Oh, c’est tout de même un très gros mot pour si peu, voyons … La masturbation ? Bien sûr que je peux m’en passer ! Sauf peut être le soir quand je n’arrive pas à dormir, la couette entre les cuisses avec quelques mouvements de bassin. Ou encore le matin au réveil, la main sous mon tanga à imaginer une douce étreinte qui me retient un peu avant le travail. Mais non, ce n’est pas une addiction, voyons ! Oui, d’accord, je regarde quelques films porno de temps à autres mais c’est tellement excitant de s’imaginer vulnérable et tremblante entre deux hommes qui ne sont là que pour ton plaisir et tes fantasmes … Non, je ne me servirai pas de ce vibromasseur que m’ont offert mes amis, je ne suis pas de ces accros qui ont besoin de jouets pour se faire plaisir. Mais si j’essayais ? Juste un peu ? Pour ne pas mourir bête !

J’appuie donc sur le petit bouton qui se met à clignoter. Ok il a de la batterie et il vibre, plutôt fort. Je descends mon string jusque sous mes genoux et pose l’objet bruyant sur mon sexe. Mon dieu. Je n’ai jamais ressenti une telle sensation. Instinctivement je bouge mon bassin pour rapprocher l’objet de mon clitoris. Je l’enlève. Mon corps n’est pas habitué mais j’en veux encore. Je le repose doucement, j’ai saisi où était l’endroit maintenant. Mes jambes s’écartent de manière à l’avoir encore plus appuyé. Je commence à faire des vas et vient. Mon dieu que c’est bon, je suis déjà trempée. Je ferme les yeux et me remémore la dernière nuit torride que j’ai passé il y a quelques temps. Je respire de plus en plus fort mais c’est tellement bon, doux et intense en même temps. Je découvre mon propre corps au bout de 23 ans et je veux en savoir plus. J’augmente la vitesse. Je me rappelle quand il a empoigné mes cheveux et tiré ma tête en arrière. Je me rappelle son souffle chaud dans mon cou. Je gémis, c’est plus fort que moi. J’ai l’impression d’avoir de l’électricité entre les jambes, j’ai l’impression d’être une déesse. Je le revois y aller plus fort pour me faire crier et puis j’imagine que c’est sa langue, humide et brulante qui me fait cet effet. La sensation se fait de plus en plus forte et bonne. Je sens que ça vient. Une onde de chaleur parcourt tout mon corps. J’ai les jambes qui tremblent, j’ai l’impression de sentir battre mon coeur sur mon sexe. Et vient cette indescriptible sensation.

Putain c’est magique. En voilà un vrai orgasme. Je n’avais jamais eu ça avant. J’en veux encore. Une addiction au sexe ? Voyons… J’ai dit que j’en voulais encore. Il me semble que c’est assez clair.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star